Aller au contenu principal

Anne-Marie konopka

Résumé du projet de thèse
L’existence d’inégalités de santé repose sur des différences d’état de santé et de consommation de soins entre individus. Le principe d’équité horizontale suppose un traitement égal à besoin de soins égal. Dans le cas contraire, il convient de s’interroger sur les facteurs expliquant ces écarts. En particulier, les inégalités territoriales peuvent résulter de différences d’état de santé, de catégories sociales, de préférences et de comportements à risques. Elles peuvent également s’expliquer par une inégale répartition de l’offre de soins. Dans ce dernier cas, se pose la question de l’efficience de l’allocation des ressources en santé. Cette thèse a donc pour objectif d’analyser les facteurs à l’origine des disparités territoriales de recours aux soins et aux actes de prévention dans une population spécifique (assurés MGEN). Il s’agira de mobiliser des données médico-administratives permettant de suivre les consommations de soins des assurés sur plusieurs années. Ces données permettront de déterminer le rôle des facteurs individuels (âge, statut marital, revenu mensuel, CMU-C, ALD, niveau de garantie) et contextuels (niveau socio-économique de résidence, offre de soins) sur le recours à un acte de dépistage et à un spécialiste à partir de modèles multiniveaux. L’économétrie spatiale permettra d’étudier l'existence d'externalités entre zones géographiques voisines. Enfin, il sera possible d’évaluer l’impact de la mise en place du dépistage organisé du cancer du col utérin sur les inégalités observées.

Résumé du projet de thèse en anglais
The existence of health inequalities is based on differences in health status and healthcare consumption between individuals. The principle of horizontal equity implies equal treatment for people with equal healthcare needs. If not, it is important to consider the factors explaining these differences. In particular, territorial inequalities can result from differences in health status, social categories, preferences and risky behaviors. They can also be explained by an unequal healthcare supply. In the latter case, the question arises of the efficiency of healthcare resource allocation. This thesis therefore aims to analyze the factors explaining territorial disparities in healthcare use and prevention in a specific population (insured at MGEN). Administrative data will let us keep track of healthcare consumption over several years. These data will enable us identify the role of individual (age, marital status, monthly income, CMU-C, ALD, guarantee level) and contextual factors (socio-economic level of residence, healthcare supply) on seeking healthcare (screening and visit to a specialist) from multilevel models. Spatial econometrics will help us study the existence of externalities between neighboring geographical areas. Finally, it will be possible to evaluate the impact of the implementation of organized cervical cancer screening on inequalities.

Directeur de thèse
Thomas Barnay

Date d'inscription en thèse
01 janvier 2019

Financement
du 1 janvier 2019 au 1 janvier 2022 par Fondation d'entreprise MGEN pour la santé publique
Type de contrat : Contrat de travail à Durée Déterminée CDD
Origine des fonds : MGEN